Sa mission première: évaluer les dommages et chiffrer les réparations des véhicules accidentés.

Que l’on soit responsable ou non de l’accident, un expert en automobile sera désigné par l’assureur pour évaluer les dommages.

En accord avec le garagiste, l’expert en automobile va déterminer la méthode et le coût des réparations. C’est lui aussi qui va définir la durée d’immobilisation du véhicule.

L’expert doit également établir la valeur du véhicule lorsque celui-ci présente des dommages importants touchant aux organes de sécurité ou encore lorsque le véhicule est dit économiquement irréparable (estimation des travaux de réparation supérieure à la valeur du véhicule). L’expertise se réalise en présence du réparateur et/ou de l’assuré.

L’activité de l’expert en automobile répond aujourd’hui à des besoins variés des assureurs, de la Sécurité routière, de la justice, du professionnel ou du particulier.

Une mission sécuritaire

Dans l’exercice de son activité, l’expert en automobile accomplit une double mission de sécurité routière :

La procédure dite des Véhicules Endommagés (VE),visée aux articles L327‑5 et R327‑2 du Code de la route. Ici, l’expert en automobile doit détecter et retirer de la circulation les véhicules présentant un danger immédiat suite aux dégâts causés par l’accident de circulation.

Un professionnel également au service du particulier

L’expert apporte à l’automobiliste conseil et expertise tout au long du cycle de vie de son véhicule et son assistance lors de l’achat ou la vente d’un véhicule.

L’expert peut intervenir à la demande d’un particulier. Analyser un devis de réparation ou établir le diagnostic de votre motorisation, une prestation qui peut être utile avant d’engager d’importantes réparations sur un véhicule.
L’expert en automobile intercède aussi à la résolution des litiges lorsque des particuliers ou des professionnels sont confrontés à une malfaçon, un vice caché, une fraude, à la suite d’une vente ou de l’achat d’un véhicule ; il est d’ailleurs en capacité de faire annuler une vente.

Détenteur de compétences techniques et juridiques, l’expert a un rôle de conciliateur-médiateur. Il propose des solutions et un règlement amiable des litiges (protocole de transaction) permettant d’éviter les procédures judiciaires lorsqu’elles ne s’imposent pas.

De manière générale, l’expert en automobile est votre interlocuteur privilégié pour toute question relative à l’automobile.